Actualités

Accueil / Actualités / Courtage / Profil emprunteur crédit auto – Août 2021

Profil emprunteur crédit auto – Août 2021

Mise en ligne le 23/09/2021 à 08:58
Profil emprunteur crédit auto – Août 2021

Eloa, première plateforme de financements propose aux intermédiaires auto, un parcours de financement de véhicules digitalisé. L’ensemble des démarches de cette opération sont ainsi simplifiées et accélérées pour le professionnel et son client. Au travers des données collectées sur la plateforme, Eloa vous partage le profil de l'emprunteur type du mois d’août en crédit auto.

Alors que le profil majoritaire les précédents mois était un homme, le mois d’août tranche puisque ce sont les femmes qui sont les plus représentées avec un âge moyen de 32 ans. L’emprunteuse type possède une situation professionnelle et financière stable puisqu’elle est titulaire d’un CDI pour un revenu mensuel de 2 320 euros. Elle contracte un crédit auto de 18 950 euros sur 56 mois. 

Si l’âge moyen entre l’emprunteur de juillet et celui d’août est sensiblement identique, on remarque une différence importante sur le montant du revenu. Ainsi l’emprunteuse d’août gagne près de 500 euros de plus par mois que l’emprunteur du mois de juillet. 

Dans les faits, cela lui permet d’augmenter sa capacité d’emprunt et ainsi acquérir un véhicule plus onéreux. Le montant moyen du crédit auto passe ainsi de 9 050 euros en juillet à 18 950 euros en août. Logiquement, la durée de prêt est légèrement plus longue en août (56 mois) qu’en juillet (50 mois) pour diminuer la mensualité. 

Le marché de l’auto retrouve son niveau de 2019

Après de longs mois compliqués pour tout un secteur, le marché auto retrouve un réel dynamisme perceptible dans le temps. Ainsi sur le mois de juillet, l’achat de véhicules neufs et d’occasion s’élève à 1,3 milliards d’euros soit un niveau quasi identique à 2019. Le marché est aujourd’hui principalement porté par la LOA qui représente presque 66% des solutions de financement utilisées par les particuliers. 
 

SUIVEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX